Cyril

Je danse le tango argentin depuis l’année 2000. J’ai appris à danser le tango argentin pendant mes études d’ingénieur. J’ai tout de suite accroché à la beauté et à l’émotion qui se dégageait des couples quand je suis allé à une milonga avant même de savoir danser (merci à mon professeur de danse qui m’avait invité juste pour voir). 

J’ai commencé à apprendre les bases et quelques figures pour pouvoir aller en milonga. J’étais Leader et je voulais danser surtout des figures. En dansant avec des personnes différentes, j’ai découvert qu’on peut avoir une certaine alchimie (ou pas…) selon les personnes qui procure plus ou moins de joie. Plus tard, j’avais l’impression de ne plus progresser ni retenir de nouvelles figures et c’est à ce moment-là que j’ai décidé de me plonger dans la qualité du mouvement plutôt que dans la quantité. Faire des choses plus simple, mais plus propres, plus belles. J’ai pris le temps pour parfaire mon mouvement pour que le corps réalise le mouvement de façon naturelle et sans contrôle (apparent). 

  

Enfin, arrivé à un niveau qualitatif correct, j’avais de nouveau l’impression de stagner. Donc j’ai décidé de me lancer dans le double rôle. C’est à dire de savoir faire le rôle de Follower. Je m’étais dit que comme j’étais plutôt bon Leader, y’aura pas trop de difficulté à être Follower ! Et bien c’est en commençant en tant que Follower que je me suis rendu compte que non. Certes, les bases techniques sont identiques, mais que le rôle Follower se base beaucoup plus sur le ressenti alors que le Leader que j’avais appris se basait sur le cerveau, le contrôle. Le lâcher-prise est à la fois très important et c’est ce qui me rend heureux de danser. Par la suite, j’ai utilisé ce que j’avais appris en Follower également dans le rôle du Leader pour être encore plus dans le ressenti et dans la connexion à l’autre.

Voilà qu’en 2023, Sonja, ma prof de tango depuis 2017, me propose de passer d’élève (en cours privé) à prof avec elle. Je suis enchanté voire même excité d’enseigner avec elle et avec vous cette si belle danse qui procure autant de joie. Si vous n’êtes pas encore convaincu, venez à une milonga et imprégniez vous de l’ambiance et regardez tous les sourires sur les visages…