Une philosophie de danse

Beaucoup a été dit au sujet du tango. Pour nous, le tango est une danse bienveillante et respectueuse moyennant d’une connexion hors du commun… Le tango est une rencontre dansée, un échange sans mot… un partage d’un moment céleste…

Le respect de soi

Se respecter tel qu’on est – Avec ses limites physiques, ses préférences pour un mouvement, ses forces et ses défauts de danseur. Se respecter également dans son humeur du moment et dans son envie de s’ouvrir à l’autre dans la danse. Être présent à soi en tant que premier pas pour aller vers l’autre.

Le respect de l’autre

Inviter l’autre à danser signifie l’inviter tel qu’il est. Porter respect à sa manière d’être, de bouger son corps et de répondre à la proposition de danse. Se faire inviter à danser signifie accueillir avec bienveillance ce que mon partenaire de danse m’offre ; son attention, son énergie, sa danse. Je le remercie pour ce cadeau en lui offrant ma meilleure danse.

Le respect des autres

Respecter les autres danseurs dans l’espace de danse qui est le leur. Je les vois, ils me voient. Dans le respect mutuel la milonga se passe au mieux pour tous. Cela équivaut au  RESPECT DES CODES DE LA MILONGA – Se comporter dans un groupe de danseurs de manière à ce que tous puissent profiter de la danse peu importe leur niveau ou leurs ambitions.

La danse

Les deux danseurs co-construisent une danse qui ne pourrait se faire seul. Je partage avec lui ou elle ce que je souhaite donner au moment de la danse. Mon attention, ma présence, ma musicalité… La personne qui guide désignée comme leader offre ce qu’il ou elle est d’accord de donner librement à l’autre. Ceci est le premier pas du

Le partage

La personne qui suit désignée comme follower a libre choix d’accepter ou de refuser la danse commune. Si la MIRADA (le regard) est suivie d’un CABECEO (hochement de tête) la danse commence. Les deux danseurs se lèvent et s’enlacent. Cet enlacement témoigne de la deuxième étape du partage. Le leader y met le meilleur de lui-même: du confort, de la sécurité, de la douceur et toute autre qualité qu’il juge nécessaire pour la danse avec le follower qu’il a dans ses bras. L’ABRAZO (l’enlacement) est le vase contenant la folie de la danse.

L’échange

Installés dans un abrazo confortable, les deux danseurs se connectent et se préparent pour partir en voyage le temps d’une tanda (une série de 3 ou 4 morceaux de tango, vals ou milonga). Le leader offre son énergie, son intention, son mouvement. Le follower les reçoit, les consume, les transpose en mouvement et donne sa meilleure réponse de danse au leader qui à son tour reçoit et absorbe cette énergie. Cette boucle d’énergie commence avec le premier pas (la salida) et se termine avec le dernier pas de la tanda. Une tanda, le temps d’un voyage à deux.

Offrir sa présence et son énergie à son partenaire de danse, recevoir de l’autre son énergie et en construire une danse commune à faire oublier le monde. Qu’y a-t-il de plus beau ? Regardez leur visage; vous y trouverez du bonheur…